Apatrides et gens du voyage en Suisse

Source: Brief von Alfred Siegfried, Zentralsekretär der Pro Juventute an das Polizeikommando des Kantons Aargau, 14. März 1938, publiziert in: Leimgruber Walter, Meier Thomas und Sablo-nier Roger, Das Hilfswerk für die Kinder der Landstrasse. Historische Studie aufgrund der Akten der Stiftung Pro Juventute im Schweizeri-schen Bundesarchiv, Bundesarchiv Dossier 9, Bern 1998, Anhang 10.
Source: Brief von Alfred Siegfried, Zentralsekretär der Pro Juventute an das Polizeikommando des Kantons Aargau, 14. März 1938.

Sources historiques des Archives fédérales suisses sur les relations problématiques de l’Etat et de la société avec la population non sédentaire.

Les apatrides et les gens du voyage ont été considérés comme un problème sociopolitique et d’ordre public jusque vers la fin du 20e siècle. Les personnalités en vue d’une société bourgeoise et sédentaire ont tenté de les obliger à exercer une activité professionnelle dans un cadre légal, à les sédentariser et à obliger leurs enfants à fréquenter régulièrement l’école. La société de bienfaisance « Pro Juventute » avec son « Œuvre pour les enfants de la grand-route » a joué un rôle important dans cette « rééducation ».

Sommaire

Contact

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Tél.
+41 58 462 89 89
Fax
+41 58 462 78 23

E-mail

Heures d'ouverture salle de lecture

Ma-je, 09h00 - 19h00

Détails et fermetures

Imprimer contact

Carte

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.bar.admin.ch/content/bar/fr/home/recherche/recherche/themes/apatrides-et-gens-du-voyage-en-suisse.html