Politique controversée à l’égard des réfugiés

La politique menée à l’égard des réfugiés au cours de la Seconde Guerre mondiale est l’un des chapitres de l’histoire contemporaine suisse qui a été traitée le plus en détail. Mais elle reste controversée. En particulier, le champ de tensions entre les peurs de l’infiltration étrangère, l’antisémitisme et la tradition humanitaire est à l’origine de discussions fiévreuses. La Suisse n’a pas accueilli que des réfugiés civils. Il lui a fallu en effet procéder aussi à l’internement de plus de 100 000 réfugiés militaires.

Réfugiés civils

Près de 10 000 personnes (lesdits « émigrants ») avaient rejoint la Suisse avant l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale et près de 51 000 personnes s’y sont ajoutées au cours de la guerre. La division de la Police fédérale (1841-1991) était compétente pour les réfugiés civils. Les documents établis sur des particuliers ou des familles sont tout d’abord archivés dans les dossiers personnels de la série N pour l'établissement, le séjour et les réfugiés (1904-1952).

La division de la Police fédérale a délégué l’hébergement et l’assistance des réfugiés civils à la direction centrale fédérale des foyers et camps (ZL) et à quelques œuvres d’entraide. C’est ainsi que l’on compte parmi les acteurs de ce domaine la Croix rouge suisse (1863-1994) et le Comité suisse d'aide aux enfants d’émigrés CSAEE (1860-1986). Les dossiers personnels établis par la ZL se trouvent dans le fonds Dossiers personnels - Série N de la division de la Police fédérale. Les Archives d'histoire contemporaine (all) ont sauvegardé dans le cadre de son programme des témoins de leur temps les archives personnelles de quelques personnalités éminentes de la ZL.

Pour les recherches détaillées auprès de la Confédération et des cantons, il est possible de consulter les inventaires suivants :

Le Parlement a chargé en décembre 1996 la Commission indépendante d'experts Suisse - Seconde Guerre mondiale (CIE) d’analyser entre autres la politique de la Suisse à l’égard des réfugiés au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Une grande partie des documents sur lesquels la CIE s’est appuyée, de même que les documents qu’elle a élaborés sont conservés aux Archives fédérales suisses.

Internés militaires

Selon les Conventions de La Haye de 1907 sur les droits et coutumes de la guerre sur terre, les Etats neutres sont tenus de désarmer et d’interner les troupes franchissant la frontière afin qu’elles ne puissent plus intervenir dans le cours de la guerre. La Suisse se souvient tout particulièrement de l’internement de soldats français et polonais en juin 1940 : 29 000 militaires français et 12 000 militaires polonais du 45e corps d’armée français avaient été acculés à la frontière du Jura bernois. Dans ce même contexte, il convient de ne pas omettre les aviateurs allemands et alliés abattus ou contraints de se poser en territoire suisse. La Suisse a donc recueilli près de 104 000 réfugiés militaires qui ont été surtout employés dans l’agriculture, au défrichement de forêts ou à la construction de routes. C’est ainsi que la route du col du Susten a par ex. été réalisée par des internés militaires.

Le Commissariat fédéral à l'internement et à l'hospitalisation CFIH (1938-1950) était responsable de l’hébergement et de l’assistance des militaires internés. Leurs fichiers et de nombreux dossiers sont conservés aux Archives fédérales suisses. En complément, le fonds Défense nationale (1600-1960) dispose de documents en particulier sur les déserteurs et réfractaires ainsi que sur les camps et les aviateurs internés.

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

Contact

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Tél.
+41 58 462 89 89
Fax
+41 58 462 78 23

E-mail

Heures d'ouverture salle de lecture

Ma-je, 09h00 - 19h00

Détails et fermetures

Imprimer contact

Carte

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.bar.admin.ch/content/bar/fr/home/recherche/recherche/themes/die-schweiz-im-zweiten-weltkrieg/umstrittene-fluechtlingspolitik-im-zweiten-weltkrieg.html