L’histoire pleine de succès de la « place financière suisse »

La place financière suisse doit son succès à une législation favorable à l’économie, mais aussi au secret bancaire et à de faibles taux d’imposition. L’histoire des grandes banques est très étroitement liée à celle de l’industrie. Mais ce succès souffre depuis peu de phases difficiles.

L’histoire d’un succès

Le système bancaire suisse est constitué de la Banque nationale, des banques d’Etat cantonales, de grandes banques, de banques hypothécaires régionales et de banques privées. Il représente un important employeur à l’intérieur du pays comme à l’étranger. La place financière suisse est essentiellement un marché de placement de capitaux et de gestion de fortunes qui dispose avec Zurich, Genève, Bâle et Lugano de centres parmi les plus importants au monde.

Les raisons de ce succès doivent être recherchées dans la législation suisse très favorable à l’économie. Le secret bancaire et les faibles taux d’imposition y ont aussi une grande importance. De plus, la neutralité de la Suisse a assuré à sa place financière une position importante au cours des deux grands conflits mondiaux. Cette histoire empreinte de succès est de plus très étroitement liée à celle de l’industrie. C’est ainsi que la Schweizerische Kreditanstalt a été fondée en 1856 pour le financement des Compagnies de chemins de fer, car la construction du réseau ferré a entraîné d’énormes besoins en capitaux.

Sous pression internationale

Depuis les années 1990, le secret bancaire et la législation fiscale ont été soumis à une pression internationale de plus en plus forte. Les esprits critiques reprochent à la Suisse que sa place financière attire les capitaux issus d’affaires douteuses et favorise l’évasion fiscale. De plus, la Suisse s’est vu reprocher d’avoir exporté des capitaux et effectué des investissements dans des pays aux régimes honnis, tels que l’Etat sud-africain du temps de l’apartheid.

La recherche

La recherche historique sur la finance et les banques suisses s’est intensifiée au cours des 20 dernières années. En particulier, le rôle de la place financière suisse dans les années 1930 à 1950 a fait l’objet d’un grand intérêt et a été traité de manière exhaustive entre autres par la Commission indépendante d’Experts Suisse – Seconde Guerre Mondiale (CIE). A l’issue de ses travaux, la Commission (1868-2003) a mis ses documents à la disposition des Archives fédérales suisses.

Compétences fédérales en matière de finances et de banques

Des documents sur la Banque nationale suisse fondée en 1907 sont conservés par les fonds des départements et offices, responsables de la Politique économique et de la Politique financière, notamment celui de l’administration fédérale des finances (1849-2003). Les Archives fédérales suisses conservent aussi les documents de la Monnaie fédérale (1931-1993) et de la Commission fédérale des banques (1837-1993). Cette dernière vérifie si les banques et les instituts d’investissement assurent leurs activités conformément à la loi.

De plus, les Archives fédérales conservent les documents relatifs à la législation bancaire et à la législation fiscale au niveau national ainsi qu’aux négociations des accords internationaux. Ce faisant, il ne s’agit pas seulement de documents issus de commissions, du Parlement et des délégations compétentes en matière de relations politiques financières de la Suisse avec les organisations européennes et mondiales. Les documents de la Division du commerce (1872-1995), du futur Office fédéral des affaires économiques étrangères (1883-2001), du Département politique (l’actuel Département fédéral des affaires étrangères) et de l’Office suisse de compensation (1929-1978) renseignent aussi sur la dimension internationale de la place financière suisse. D’autres documents sont accessibles dans les fonds de représentations à l’étranger tels que par exemple ceux de Berlin (1866-1997), Paris (1798-1995), Londres (1846-2000) et New York (1842-1997).

Astuces de poursuite des recherches

Thèmes connexes

Dernière modification 26.05.2016

Début de la page

Contact

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Tél.
+41 58 462 89 89
Fax
+41 58 462 78 23

E-mail

Heures d'ouverture salle de lecture

Ma-je, 09h00 - 19h00

Détails et fermetures

Imprimer contact

Carte

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.bar.admin.ch/content/bar/fr/home/recherche/recherche/themes/die-schweizer-wirtschaft-zwischen-markt-und-staat-/die-erfolgsgeschichte--schweizer-finanzplatz-.html