Comment les fonctionnaires sont devenus des employés

Durant l’Euro 2012, certains journalistes ont qualifié le match Espagne - Portugal de «football de fonctionnaires», ce qui n’avait rien d’un compliment ! Le manque de créativité des joueurs était encore le commentaire le plus aimable. Même si elle n’a rien de nouveau, la comparaison est toutefois surprenante : en Suisse les fonctionnaires sont de l’histoire ancienne depuis 2002. Cette année-là est entrée en vigueur la loi sur le personnel de la Confédération, qui remplaçait la nomination pour une période administrative par un engagement révocable de droit public, transformant ainsi les fonctionnaires en employés.

Premières dispositions

Au XIXe siècle, les droits et obligations des employés de l'Etat sont la plupart du temps définis dans des ordonnances ad hoc. Selon le Conseil fédéral la législation reste toutefois sur le fond « très fragmentaire ». La revendication d'une loi uniforme, applicable à tous les fonctionnaires se fait alors entendre. Selon le message du Conseil fédéral «c'est en raison de leur nécessité pour toute nation qui veut vivre en sécurité que l'Etat organise les services publics. C'est pour assurer la permanence de leur fonctionnement qu'il en confie l'exploitation non à l'entreprise privée, mais à des fonctionnaires ». Ceux-ci garantissent la sécurité de l'Etat et obtiennent en contrepartie la sécurité de l'emploi. La loi sur le statut des fonctionnaires doit par conséquent devenir le « pendant » du contrat de travail privé selon le droit des obligations.

Première loi sur le statut des fonctionnaires

Le 30 juin 1927, après de longs débats, le Parlement adopte la loi fédérale sur le statut des fonctionnaires. Mais les personnes employées dans l'administration ne sont pas toutes des fonctionnaires ! Seules celles figurant dans un « état des fonctions », qui doit être approuvé par l'Assemblée fédérale, bénéficient de ce statut.

Pour les fonctionnaires - les ouvriers travaillant dans des ateliers ou les facteurs ruraux n'en font par exemple pas partie - la période administrative est de trois ans. «Est éligible en qualité de fonctionnaire toute personne de nationalité suisse jouissant d'une réputation intacte». L'autorité qui nomme ne peut révoquer les rapports de service avant l'expiration de la période administrative que pour de « justes motifs ». Sont par exemple considérés comme de justes motifs l'incapacité constatée, la faillite, la saisie infructueuse et - seulement pour les fonctionnaires de sexe féminin - «le mariage».

Première loi sur le personnel de la Confédération

Dans les années 1990 - après 20 révisions de la loi sur le statut des fonctionnaires - la politique du personnel de la Confédération redevient une pomme de discorde. Un rapport des Commissions de gestion du 12 février 1998 déplore l'absence d'une politique du personnel uniforme et des compétences peu claires. Un verdict auquel le Conseil fédéral ne peut faire la sourde oreille. Le 14 décembre 1998, il propose donc un message à l'appui d'un projet de loi sur le personnel de la Confédération. Le Parlement souligne à quel point la flexibilité et la compétitivité sont importantes. Le conseiller fédéral Kaspar Villiger le résume ainsi le 5 octobre 1999 : «Quand la société et l'économie évoluent, l'Etat doit s'adapter lui aussi en modifiant ses unités organisationnelles et son action».

L'élément capital de la loi adoptée le 24 mars 2000 est la suppression du statut des fonctionnaires : la nomination pour une période administrative fait place à un engagement révocable de droit public. Ce sont donc les dispositions du Code des obligations qui s'appliquent depuis maintenant plus de dix ans, pour autant que la loi sur le personnel de la Confédération n'en dispose pas autrement. «Le football de fonctionnaires » appartient donc à l'histoire - du moins en ce qui concerne les employés d'Etat.

Eintretensdebatte vom 5. Oktober 1999, Bundesrat Kaspar Villiger

Informations complémentaires

Contact

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Tél.
+41 58 462 89 89
Fax
+41 58 462 78 23

E-mail

Heures d'ouverture salle de lecture

Ma-je, 09h00 - 19h00

Détails et fermetures

Imprimer contact

Carte

Archives fédérales suisses

Archivstrasse 24
3003 Berne

Afficher la carte

Imprimer contact

https://www.bar.admin.ch/content/bar/fr/home/prestations-publications/publications/actualites-de-l-histoire/comment-les-fonctionnaires-sont-devenus-des-employes.html