Entrée en vigueur de l’assurance-invalidité (AI), 1er janvier 1960

„Invalidität ist ein hartes Schicksal. Zehntausende von Invaliden, die weder privat, noch bei der Schweizerischen Unfallversicherungsanstalt, noch bei der Militärversicherung, noch bei einer Pensionskasse gegen die drückenden wirtschaftlichen Folgen von Invalidität versichert waren, leben heute in der Schweiz zum Teil in Not, zum Teil in seelisch belastender Abhängigkeit von Verwandten, von gemeinnützigen Institutionen oder von der Armenpflege. Das Fehlen der IV ist daher die grösste sozialpolitische Lücke der schweizerischen Gesetzgebung.“

C’est en ces mots qu’en octobre 1955 Arnold Saxer, directeur de l’Office fédéral des assurances sociales, ouvrit la première séance de la commission d’experts fédérale chargée de l’introduction de l’assurance-invalidité.

La Confédération avait depuis 1925 la compétence constitutionnelle d’instituer une assurance-vieillesse et survivants (AVS) ainsi qu’une assurance-invalidité (AI). L’article constitutionnel 34quater d’alors prévoyait d’instaurer l’AI «à une date ultérieure» – l’AVS avait la priorité. Après l’introduction de cette dernière en 1947, les revendications pour une réalisation de l’AI se multiplièrent. En 1955 le Partie socialiste suisse (PSS) et le Parti du travail (PdT) augmentèrent la pression en déposant chacun une initiative populaire demandant l’établissement d’une AI.

En été 1955 une commission d’experts fut chargée d’examiner l’introduction d’une telle assurance et elle rendit son volumineux rapport final le 30 novembre 1956 déjà. En octobre de l’année suivante la procédure de consultation était terminée; toutes les prises de position saluaient le principe de la création de l’AI.

En été 1959, soit cinq ans seulement après la désignation de la commission d’experts, le Conseil fédéral et l’Assemblée fédérale terminaient leurs travaux et délibérations pour la «loi fédérale sur l’assurance-invalidité». A la suite de quoi le PSS et le PdT retirèrent leur initiative respective.

La nouvelle loi entra en vigueur le 1er janvier 1960. Dans sa première partie elle réglait trois questions : l’obligation de cotisations, les prestations – rentes d’invalidité, mesures de réadaptation à la vie active, droit aux moyens auxiliaires – et l’organisation de l’AI (y compris les commissions AI et les offices régionaux). La seconde partie ancrait les dispositions visant à l’encouragement de l’aide aux invalides, la troisième le financement par les assurés, les employeurs et la Confédération, alors que la quatrième était consacrée aux dispositions finales et transitoires.

L’AI augmenta fortement. En 1960 les dépenses étaient de 52,7 millions de francs pour des rentrées de 102.4 millions ; et en 2008 les rentrées se montaient à 8'161,7 millions, alors que les sorties comptabilisaient 9'524,1 millions de francs.

Les documents choisis donnent un aperçu du processus législatif suisse. Les originaux sont librement consultables dans les salles de lecture des Archives fédérales suisses. Le message du Conseil fédéral à l’Assemblée fédérale „relatif à un projet de loi sur l'assurance-invalidité“ du 24 octobre 1958 (FF II 1958 1161-1348) et la „loi fédérale sur l’assurance-invalidité“ du 19 juin 1959 (FF I 1959 1511-1536) sont disponibles sur la page d’accueil des Archives fédérales suisses (Feuille fédérale).

Documents

(1) Auszug aus dem Anhang zum Protokoll der ersten Sitzung der Eidgenössischen Expertenkommission für die Einführung der Invalidenversicherung, 31. Oktober 1955
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 341.12, Sitzungsakten (Teil 2), Bd. 181.

(2) Schreiben der Pro Infirmis an den Direktor des Bundesamts für Sozialversicherung betreffend Konferenz der Expertenkommission, 30. Januar 1956
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 380/P2, Pro Infirmis (Laufende Korrespondenz Teil 1), Bd. 325.

(3) Plan de l'assurance-invalidité de la commission fédérale d'experts pour l'introduction de l'assurance-invalidité, 17 novembre 1956
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 310.12, Richtlinien und Grundsätze, Bd. 111.

(4) Schreiben der Schweizerischen Arbeitsgemeinschaft zur Eingliederung Behinderter in die Volkswirtschaft an den Direktor des Bundesamts für Sozialversicherung betreffend Invalidenversicherung, 23. Januar 1959
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 311.115.12, Nationalrätliche Kommission: Zweite Tagung vom 27.1. bis 29.1.1959 in Davos, Bd. 116.

(5) Schreiben der Verbindung der Schweizer Ärzte an den Vorsteher des Eidgenössischen Departements des Innern betreffend Invaliditätsgrad, 23. März 1959
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 311.115.22, Ständerätliche Kommission, Bd. 116.

(6) Bundesratsbeschluss über die Einführung der Invalidenversicherung, 13. Oktober 1959
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 314.21, BRB über Massnahmen zur Einführung der IV, Bd. 120.

(7) Pressemitteilung des Bundesamts für Sozialversicherung zum Inkrafttreten der Invalidenversicherung, 31. Dezember 1959
in: E 3340 (B), 1987/62, Az. 310.02, Vorbereitungsmassnahmen für die Einführung der IV, Bd. 111.

Informations complémentaires

https://www.bar.admin.ch/content/bar/fr/home/prestations-publications/publications/actualites-de-l-histoire/entree-en-vigueur-de-lassurance-invalidite--ai---1er-janvier-196.html